En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

CDI

Amazonie : se questionner

Par CELINE BONNAL, publié le samedi 31 août 2019 06:01 - Mis à jour le jeudi 12 septembre 2019 10:46
EJX5MCVUBH5S2DRVWZ6UI46BHE.jpg

 

 

 

 

Chiffre du jour.Mai 2019 : Au Brésil, la déforestation de l’Amazonie explose  : 7000 , mai 2019

Le dessin du jour. Bolsonaro, l’Attila de l’Amazonie 23/08/219 Courrier International

Le dessin du jour.Massacre à la tronçonneuse en Amazonie 04/12/2018  Courrier International

Autres sites pour les classes 5°, 4°, 3°

L’ampleur des incendies en Amazonie est-elle vraiment historique ?  27/08/2019 Libération

l’OBS, de Martine DROULERS, géographe, chercheuse émérite au CNRS, responsable de l’équipe « Brésil » au Centre de recherche et de documentation sur l’Amérique Latine (CREDAL) (3).

« Il y a vingt ans, on observait beaucoup plus de feux qu’aujourd’hui. Vingt mille kilomètres carrés brûlaient en moyenne chaque année. (…) La tendance était toutefois à la baisse depuis dix ans, avant que le nombre de feux n’augmente de nouveau depuis deux ans. Les incendies qui ravagent l’Amazonie aujourd’hui constituent une alerte qui appelle à la vigilance, mais il est important de rappeler que ces feux sont tout sauf nouveaux et que beaucoup d’entre eux sont des opérations de nettoyage de zones déjà déboisées. (…) Lula [président du Brésil de 2003 à 2010, NDLR] avait mis en place au début de son mandat une politique « environnementaliste ». (…)  Il l’a cependant beaucoup nuancée pendant la deuxième moitié de son mandat. La crise économique de 2008 a encore accentué le retour à une politique développementaliste d’exploitation à court terme des ressources de l’Amazonie. Quant à Dilma Rousseff [présidente de 2011 à 2016, considérée comme l’héritière de Lula, NDLR], c’est elle qui, en tant que ministre des Mines et de l’Energie, a relancé la construction d’usines hydroélectriques en Amazonie.(…) Environ 50 % de la forêt est désormais sous un statut de protection nationale. Cette surface est partagée entre réserves indiennes et écologiques. Donc la moitié de l’Amazonie ne sera pas, ou très peu, sujette à la déforestation. Certains s’y risquent, mais les amendes sont sévères ».  23/08/2019 Obs

L’expression “poumon de la planète” est-elle justifiée ?  23/08/2019  Huffingtonpost.

Les images rares des Awa, tribu menacée de disparition en Amazonie  23/07/2019 Courrier International

Est-il vrai que les images de l'Amazonie en flammes sont fausses, pour la plupart  ? 22/08/2019 Libération

Galerie Images